Le 18 Décembre 2015 ~ Nouvelles découvertes

/!\ Nous rappelons qu'il est interdit de redistribuer nos projets/chapitres sans autorisation. /!\
>>> Il n'y a pas besoin de s'inscrire pour commenter les projets sur le forum. <<<
Envie de nous aider ? Passez par la page de recrutement pour davantage d'infos ^__^

Ayatori

Bonjour, visiteurs !

J’aurais dû faire cette mise à jour il y a belle lurette ; mais les migraines et la fatigue (et les merdes à gérer au jour le jour) et le travail (je suis secrétaire dans le médical et je me fais littéralement engueuler au moins une fois par jour parce que des patients dont le médecin pour lequel je travaille N’est PAS leur médecin traitant ne comprennent pas qu’ils ne puissent pas être reçus le jour même alors que j’ai déjà du mal à donner un rdv à nos propres patients <- j’ai des ordres, moi) ont fait que ça n’a pas pu se concrétiser.

Une autre chose qui m’a en quelque sorte poussée à faire cette mise à jour ; c’est pour vous parler de la levée de fonds d’@rrêt sur images.
@rrêt sur images, c’était à la base une émission sur nos grandes chaînes françaises qui est ensuite devenue indépendante. Elle traite à présent de tous les types de sujets de l’actualité sur le net (articles, vidéos) et critique les partis pris de certaines chaînes grand public.
Par exemple, ça ne vous a jamais sauté aux yeux la manière dont sont présentés certains sujets de reportages ? Par exemple, prenez un sujet sur les jeunes et l’alcool. D’accord, c’est pas reluisant ; mais vous remarquerez que dans ces cas, tout est fait pour présenter les protagonistes choisis comme des futurs camés qui finiront à la rue systématiquement ? Et qui généralisent à tous les jeunes quelques cas particuliers ?
Donc, voilà, vous trouverez leur levée de fonds sur Ulule ; elle se termine ce soir, et même si vous n’êtes pas intéressés, parlez-en autour de vous.

Ensuite, il faut que je vous parle d’Etsy.
Qui ne connaît pas le site nommé Etsy ? En résumé, ce sont des personnes qui vendent des produits fait main et/ou personnalisés.
En gros, c’est le mal.
Oh, yeah.

Il faut que je vous parle de la boutique nommée An Enchanted Fate.
Amber, qui tient cette boutique située dans le Massachusetts, recycle des livres qui seraient jetés en temps réels et en fait des couvrantes pour nos tablettes (kindle, samsung & co). Le tout recouvert de cuir réutilisé et avec des calligraphies, moulages et autres pour les mettre aux couleurs de certaines séries ou livres.
Ses meilleures ventes sont ses couvertures sur Once Upon a Time (la série télévisée), mais j’ai acheté celles sur Outlander et Supernatural pour mon kindle.
Chaque couverture est faite pour aller aux mesures de l’appareil sélectionné et les mesures sont parfaites. Le tout est réalisé avec un soin évident.
Lorsqu’on ouvre le livre, il y a une étiquette avec ou sans une citation (que l’on choisit parmi celles proposées ou personnalisées) ; l’intérieur varie selon la série (celle sur Outlander est un tissus à motif floraux et SPN est du suede). La partie de droite a un système d’élastiques sur chaque coin ce qui fait que la tablette est maintenue en place tout en étant facile à retirer.
Sans compter le petit mot de la part d’Amber – elle les fait sous forme de carte de bibliothèque et c’est tellement la classe !
Je vous recommande ses créations, de plus, elle travaille à en faire sur Sherlock (la série classique comme dans le série The Librarians avec peut-être des références/citations avec le Sherlock de la BBC (avec Benedict)) et Teen Wolf est une possibilité avec un Triskel.

Une autre boutique dont j’avais parlé une fois précédente, c’est JewelleryforWorld.
Valeria fait des bijoux imitant des compositions florales en pâte polymère ainsi que des perles en lampwork pour mettre sur des bracelets.
Elle travaille avec beaucoup de professionnalisme et a un don inné pour créer un équilibre ou un mouvement dans chacune de ses œuvres.

Ensuite, passons à la rubrique littéraire !
+ la trilogie Mortdecai : ni vu ni connu, ma mère me l’avait acheté en ebook après la sortie du film. Sauf qu’elle ne savait pas toutes les horreurs que subit ce pauvre Jock. C’était très très très trippant, bien que très très très long et avec beaucoup de références qu’il peut être parfois ardu de faire une lecture complète en comprenant tous les private jokes de l’auteur. Mais si on passe sans faire attention à toutes ces choses et références insondables, c’est tout aussi lisible.
+ In the arms of the Sheikh: Il me fallait une bonne vieille lecture suite à Mortdecai et ce n’est pas tombé sur un highlander cette fois ! (laissons ces messieurs en kilt dormir, un peu). C’était un petit vent de fraîcheur car la fille ne tombe pas dans les bras dudit Sheikh avant la toute fin et oh, ils ne couchent même pas ensemble, mais qu’est-ce que ça fait du bien !
+ Lady’s Chatterley’s Lover: Alors, il faut que je vous explique en un seul mot la raison pour laquelle j’ai acheté ce livre: Richard Madden. Comment ça, ça fait deux ? Oui, c’est ce que j’ai dit è_é. La BBC nous a fait la grâce de l’adaptation de certains classiques comme l’amant de Lady Chatterley et Guerre et Paix (dans lequel il y aura Sydney… Heu… James Norton et la fille qui fait cendrillon). Autant, j’avais vu une adaptation de L’amant de Lady Chatterley il y a des années qui heu… M’avait laissée perplexe car assez hippie et bucolique dans l’approche et j’étais jeune et tout et tout, mais je pense que même si je la regardais de nouveau, je ne l’aimerais toujours pas autant que cette nouvelle adaptation.
+ Cupcakes, trinkets and other deadly magic (Meghan Ciara Doidge): Le premier opus (que j’ai lu) était gratuit; c’est aussi une technique de vente pour les auteurs indépendants d’offrir le premier livre d’une série de 4-5 aux lecteurs (qui de toute manière n’auront pas acheté le livre s’ils ne s’étaient basés que sur le synopsis). Eh bien, c’était plutôt intéressant, pour tout vous dire. Un peu de sorcellerie à la série Covencraft de Magarita Gakis – dont je ne cesserai de vanter les mérites en matière de narration et d’action – et un contexte un peu différent qui donnent un goût un peu doux amer à ce premier livre. J’achèterai sûrement les prochains dès qu’ils n’y aura pas de promos sur mes livres en cours/à lire.
+ The new Hunger (Isaac Marion): C’est la préquelle de ‘Warm Bodies’ (Vivants – qui a eu une adaptation en film que j’ai beaucoup appréciée). Cette préquelle explique beaucoup de choses sans réellement donner de réponses au final sur l’origine de l’épidémie. Cette lecture m’a assez fait flipper par moments – ce qui est un assez bon point vu le contexte. Hormis cela, il y a quelques temps de flottements (parfaitement justifiés vu l’action) et des temps très forts et chargés en émotion. C’est un très bon équilibre qu’a trouvé l’auteur pour garder le suspense.
+ Natural Love (Sara Celi): Au début, j’ai eu un peu de mal à comprendre que le livre commençait par une scène se trouvant en plein milieu du livre avant de faire un retour en arrière. Alors, c’est le genre d’histoire avec une famille recomposée parfaite ; le père a une fille d’un autre mariage et la mère a un fils d’un autre mariage. Et il y a plein de tension avec les deux jeunes gens qui ne cessent de se tourner autour et vas-y que je rappelle ‘on est frères et sœurs’ suivi de la réplique choc : ‘mais on n’a pas de liens de sang’. Ceci mis à part, oui, il y a un terrible secret que cachent les deux jeunes gens. Et oh, c’était tellement bien lorsque (spoiler : ils cessent de résister !).
+ Lady Rose et Miss Darcy – deux coeurs à prendre (Lhattie Haniel) : Il y a une chose que je n’aime pas trop avec les ‘univers étendus’ d’Orgueil et préjugés ; c’est et vas-y que je recolle tous les personnages et vas-y que je répare tout et que Lady de Burgh ne soit plus en froid avec Darcy par l’opération du saint esprit. Autant, je regrette beaucoup ce côté ‘je tourne autour du bosquet 300 pages’, autant, j’ai assez apprécié le baiser plutôt passionné qu’ils échangent à la fin. Et aussi lorsqu’il va la secourir alors qu’elle était partie le rejoindre.
+ The Yielding / The Redeeming / The Kindling / The Longing (Tamara Leigh) : J’avais évoqué le premier volet ‘Unveiling’ une fois précédente. Les différentes situations étaient variées (bien qu’avec un sous-titre: ‘l’âge de la foi’ on pouvait difficilement s’attendre à autre chose que deux personnes qui ne se font pas confiance et qui se retrouvent à devoir, heu… se faire confiance ? Certains livres ont le problème principal des livres ‘dynastiques’ ; on recase des personnages des livres précédents, donc allez vous souvenir que Beatrix est la femme de machin et que leur enfant se nomme bidule… Bon, je suis mauvaise langue, parce que j’ai bien aimé malgré la heu… l’absence d’éléments sexy. C’est important, le sexy, comme vous allez le voir ensuite.
+ Withering Hope (Layla Hagen): Que se passe-t-il lorsque vous êtes une future mariée, que votre mariage se passe au Brésil et que votre jet privé se crashe en pleine amazonie et que vous en réchappez avec un pilote sexy qui connait les techniques de survie ? Oui, moi aussi. C’est super de voir comment les personnages font face aux différentes situations et… omg, c’était hot.
+ Les tribulations d’une secrétaire médicale tome 2 (Lydie Lefevre): On a récidivé !
+ Le secret des auto-massages chinois : J’avais marre des maux de tête permanents pendant des jours. Ce livre a quelques bons principes applicables facilement et un massage en 5 minutes qui peut soulager la plupart des douleurs dues au stress.
+ Prince Charming (Sara Celi) : Un remake de cendrillon avec le point de vue du héros et le bal de promo. J’ai bien aimé le côté décalé du personnage principal et à quel point il est attachant.
+ Ruby Red Trilogy - Rouge Rubis & co (Kerstin Gier): je l’ai pris en anglais parce que c’était vendu en pack pour 19.99, mais j’ai profité du changement de prix à 14.99. Le premier film suit super bien le premier livre, mais après… omg, ça part en crustacé. Ils ont fait un mélange du 2 et 3 dans le deuxième film (en plus de rajouter ce truc où elle tombe de la tour et la manière dont ils trouvent la prophétie) et les personnages ne sont jamais allés dans les années 20. Oh, et désolée de casser le mythe, mais ils ne couchent pas ensemble non plus. Nah. Bon, les livres en eux-mêmes sont bien construits et l’intrigue est logique. Il y a aussi un peu de drama ado parce que ça fait partie des enjeux, mais c’était une très bonne lecture.
+ Protection rapprochée (Jane Seville): il fallait quand même un livre avec des choses gaies dedans ! Je suis en train de le lire, mais c’est plutôt vendeur d’avoir un tueur à gages repenti qui ne veut pas tuer un innocent même pour sauver sa peau et ils partent en cavale. Tous les deux. Yeah. Bon, il y a des fois tellement de sexe que je me suis demandée quand ça allait finir TT

En parlant de liseuses ; en avez-vous une ? Si oui, acceptez-vous de vous prêter à un petit jeu de questions/réponses dans les commentaires avec :
+ la marque / modèle.
+ les plateformes d’achat d’ebook (avec un comparatif prix livre papier/e-book)
+ les paramètres pour la personnalisation de la lecture (police/interligne/marge).
+ rétroéclairage et confort de lecture.
+ gestion de la bibliothèque.
+ possibilité de charger dessus ses propres e-books et si oui, à quel format (mobi, epub, pdf, etc) et par quel biais (par mail, câble usb, etc).
Pour vous dire tout, c’est parce que Binôme considère l’achat d’une liseuse, et je lui ai fait part des avantages et inconvénients du kindle paperwhite, mais pour les autres, je ne saurais dire (et le sujet m’intéresse).

Aujourd’hui, nous sortons :
+ KKK chapitre 4 version 2 !

Enfin, un dernier moment de publicité, parce que j’ai décidé d’allouer une petite partie de mon budget (quelques euros, mais qui feront des petits) pour des artistes qui font des levées de fonds sur des sites comme patreon et tipeee.
Le principe, c’est de s’inscrire et de choisir le montant qu’on veut allouer par mois/par création selon le mode choisi par l’artiste. Il est possible de mettre fin à sa donation n’importe quand ou de changer le montant n’importe quand aussi. Il est aussi possible de donner une fois.
J’ai fait mes donations à
+ Nota Bene. Il fait des vidéos-documentaires historiques très intéressantes sur des sujets divers.
+ Confessions d'histoire organise aussi une levée de fonds dure dure encore 30 jours pour la production de leur saison 2 - j'ai découvert leurs vidéos il y a quelques jours, et je peux vous dire que si j'avais eu ça en cours d'histoire, j'aurais retenu plus de choses qu'avec les cours magistraux.
+ Hillywood. J’ai tellement regardé leurs vidéos (pourquoi se torturer à regarder Twilight quand on peut tout comprendre de manière fun en quelques minutes ?) et elles repoussent tellement leurs limites à chaque fois qu’elles méritent vraiment que je pense un peu à elles chaque mois. Surtout qu’il y a des récompenses.

Juste pour rappel ; je ne force personne à donner. C'est juste qu'il est possible qu'il y ait des personnes parmi vous qui suivent ces chaînes sur youtube, qui les apprécient et partagent les vidéos et qui ignorent qu'on peut leur donner de l'argent pour soutenir les travaux de ces personnes. Par exemple; Hillywood a près de 7 millions de personnes qui ont regardé la parodie de Supernatural, 42 millions qui ont regardé les derniers morceaux de Twilight ; et on est que 500 pelés à donner une participation chaque mois ?! Vous me direz qu'il y a des mineurs ou des personnes qui n'ont pas les moyens, ets, etc; mais sur le million d'abonnés à leur chaine, il y a sûrement plus de 1000 personnes qui peuvent se permettre de leur donner 5 dollars par mois vu le nombre de fois que certaines personnes doivent regarder leurs parodies.

La vidéo de la semaine sera sur la vidéo de la parodie des Hillywood sur… Hocus Pocus ! (oui, le film tellement années 90 qu’on a tous et toutes regardé en boucle dans notre jeunesse XD)

Merci beaucoup, et bonne semaine !
Ayatori.

Le 04 Novembre 2015 ~ Le retour !

/!\ Nous rappelons qu'il est interdit de redistribuer nos projets/chapitres sans autorisation. /!\
>>> Il n'y a pas besoin de s'inscrire pour commenter les projets sur le forum. <<<
Envie de nous aider ? Passez par la page de recrutement pour davantage d'infos ^__^

Kahori Coucou tout le monde !

Ça fait (très longtemps), hein ?
Je m’excuse pour ma longue absence… Cette dernière année écoulée a été très difficile et très remplie (avec du bon et pas mal du mauvais). C’est pourquoi je n’ai pas pu aider Binôme à s’occuper de RF, et comme elle-même a eu beaucoup de choses à gérer…
Bref, les deux têtes de la team ayant été très indisponibles, et comme nous n’avons eu personne pour nous suppléer, RF a été énormément délaissé :/
Nous nous en excusons…
Mais nous revenons en force, même si la team est trèèèèès réduite à présent, à cause de notre absence. Nous n’avons pas pu fêter notre dernière bougie, mais nous nous rattraperons ;)
Nous pensons qu’il vaut mieux recommencer petit à petit avec nos sorties régulières, plutôt que vous offrir plein de chapitres d’un coup et puis plus rien pendant des semaines^^°

Et donc, sachez que nous avons des postes à pourvoir : traducteurs ang/fr, traducteurs jap/fr, cleaneurs, éditeurs.
Nous recherchons aussi quelqu’un pour refaire le site (design, etc…). Nous aimerions changer de peau, pour ce nouveau départ, et nous souhaitons quelqu’un de compétent pour nous y aider, car Binôme et moi-même préférons nous concentrer sur les chapitres :)

Et maintenant… Voici l’instant PUB \(^o^)/
Une pétition circule actuellement à destination des éditeurs francophones dans l’espoir de voir « Haru wo Daiteita » en français dans nos librairies (et sur nos étagères).) N’hésitez pas à signer et à la faire circuler (sur les réseaux sociaux, en passant le lien à des amis intéressés, et…). Voici le lien : https://secure.avaaz.org/fr/petition/Les_editeurs_francais_Reunissons_le_de_signature_pour_quHaru_wo_Daiteita_soit_edite_en_France/?cthCVcb

Autre chose, Binôme vous informe qu'elle revendra des livres et mangas (pour le prix symbolique de 50 cents + frais de port). Elle vous en parlera plus en détails dans les prochaines mises à jour :)

Et maintenant, place aux sorties ^o^
+ En téléchargement direct sur le site
+ Kiss Kiss Kiss chapitre 3 - volume 1 (la V2, traduite directement du japonais)
+ Le Conte des 1001 nuits volume 5 - partie 1

À présent, voici la fiction coups de coeur de cette semaine :) Il s'agit cette fois d'une fanfiction sur "Star Trek", centré sur Spock et Kirk :)
+ Veritas (écrit par TheProblematique, traduit par Peneloo): "Le Capitaine James T. Kirk et le Lieutenant Commandant Spock sont par la présente accusés de négligence et de fautes professionnelles causées par leur compromission émotionnelle réciproque."

Côté vidéo, voici mon AMV coup de coeur de cette semaine. Il s'agit d'un AMV sur "Tonari no Kaibutsu" :



Sur ces bonnes choses, merci pour votre soutien, et à très bientôt *o*
Kahori.

Le 21 août 2015 ~ Fin de Side Car

/!\ Nous rappelons qu'il est interdit de redistribuer nos projets/chapitres sans autorisation. /!\
>>> Il n'y a pas besoin de s'inscrire pour commenter les projets sur le forum. <<<
Envie de nous aider ? Passez par la page de recrutement pour davantage d'infos ^__^

Ayatori

Bonjour, visiteurs.

Je n’ai pas tellement eu la force de faire la mise à jour la semaine dernière comme je l’avais prévu.
J’ai des problèmes de fatigue émotionnelle et de stress que j’arrive à gérer tant bien que mal, mais il y a des moments où il faut quand même savoir faire un break.
J’ai donc enterré mon autre grand-père vendredi dernier, et ce n’était pas tant sa disparition qui m’a fait souffrir. C’est la douleur et la tristesse de mon père qui ont été le plus difficiles.
J’ai aussi tout un tas de cauchemars chaque nuit où je me retrouve dans la salle pour la fermeture de la bière ; j’avais eu ce genre de cauchemars en février lorsque j’avais perdu mon premier grand-père.
Je comprends que ça puisse être traumatisant ; malheureusement, pour des questions légales, il faut des personnes présentes.

Je n’ai jamais été aussi accro aux nettoyages de peaux (j’ai trouvé une version gel quotidienne pour ne pas trop me bousiller l’épiderme). C’est hautement apaisant.
Et pour que mes ongles ne soient pas trop des victimes collatérales, j’ai utilisé les chiffres et codes secrets de ma carte bancaire pour m’acheter des produits de la marque ‘Estelle&Thild’. Il s’agit surtout de soins ciblés et leur format fait qu’ils seront faciles à glisser dans ma trousse de voyage.
Comme je vais aussi partir en voyage, j’ai décidé d’investir dans de petites bouteilles et vaporisateurs vides pour mettre mes fixateurs et gels nettoyants pour la peau. C’est toujours mieux de se balader avec une bouteille de 50ml plutôt qu’avec le gros tube de 150ml.

Autrement, la semaine dernière fut assez riche en émotions avec l’installation de windows 10 sur deux machines (une windows 7 qui avait de gros problèmes avec 4 mises à jour qui tentaient régulièrement de s’installer sans jamais réussir, et une windows 8.1 acheté lors des dernières black Friday).
Laissez-moi vous dire ; il faut s’accrocher.
Sur la machine windows 7 ; il a fallu vider le dossier d’installation des mises à jour avant d’entrer une commande dans l’invite de commande pour forcer le téléchargement via windows update. Mais avant il a fallu lancer un script parce que la petite icône ‘obtenir windows 10’ avait disparu. Bon, une fois lancé, ça s’est fait tout seul et nous avons vu la lumière au bout du tunnel après plusieurs heures.
Sur la 8.1, ça a été une autre histoire. Bon, j’avais mon installation qui s’était préparée toute seule, mais ça a bloqué à 32%. Ça arrive, apparemment. Donc, j’ai redémarré mon ordi, j’ai dû faire la manip pour retélécharger manuellement via Windows update (3Go à télécharger, il y a le temps d’aller voir 2 films au cinéma) et je lance l’installation et mon père me signale que ‘oh, regarde, il est passé à 35% !’. Moi, toute contente, je me penche au-dessus de mon écran (vu que je travaillais sur le windows 7 qui était en perpendiculaire) et j’appuie malencontrueusement sur le bouton ‘arrêt’ qui se trouve en haut de l’écran. M.E.R.D.E.
On recommence tout et je réussis cette troisième fois. Amen.
Au moins, on garde tous les fichiers déjà présents ainsi que les logiciels installés ; c’est déjà ça de gagné.
Par contre, on ne peut pas utiliser Cortana sans utiliser son compte microsoft comme compte admin. Rentrer mon mot de passe à chaque démarrage ? Sérieux ?
Tant pis, j’ai fait l’impasse sur Cortana.

Passons côté livres et films ;

Merci pour vos recommandations en matière d’ebooks. J’avais déjà mis le Prince captif dans ma liste et je dois bien avouer que ça me tente de plus en plus. J’essaye d’écouler un peu ma liste d’envie avant de m’y mettre, parce que ça m’a l’air d’être un sacré paquet.
J’ai lu :
+ Emily’s wish et Anne’s Dream de Mia Blackwood (anglais). Tout commence à cause d’une ancienne fontaine et de l’esprit qui y est associé qui a envie de jouer aux entremetteurs en permettant à deux âmes-sœurs d’être réunies bien que n’étant pas à la même époque. Je trouve ça assez sympa que les histoires soient liées et que les deux cas soient différents aussi. J’ai beaucoup aimé~ maintenant que j’y pense, je ne sais plus si j’en avais parlé la dernière fois.
+ Angelfall trilogy de Susan Ee. J’ai lu l’intégrale en anglais, mais c’est disponible en français pour les deux premiers volumes. Alors, ça commence fort ; le monde a vécu une sorte d’apocalypse suite à l’arrivée des anges et vu que Gabriel s’est fait descendre, les anges ont apprécié moyen et ils essayent d’asservir les humains. Nous avons donc Penryn, une jeune fille, qui essaye de fuir la ville dans laquelle elle était cachée avec sa mère et sa petite sœur et tombe sur des anges en train de s’affronter. Elle aide l’un d’eux, sa sœur se fait enlever et elle décide de séquestrer l’ange qu’elle a aidé afin de savoir où se trouve sa sœur. C’est assez Young Adult en fait, mais ce que j’ai énormément aimé, c’est qu’il n’y a pas de triangle amoureux. Oui, enfin, voici une fille qui n’est pas déchirée entre deux hommes, Penryn est une jeune femme qui a autre chose à faire que d’avoir deux intérêts romantiques. Elle doit retrouver sa sœur, et si elle peut sauver beau gosse et les humains dans la foulée, c’est encore mieux. Certains trouvent que le second volume sert un peu à gagner du temps ou ne sert pas à grand-chose, mais je pense qu’il est nécessaire pour mieux apprécier la relation entre les deux protagonistes.
Par contre, impossible de trouver cette série en supermarché, alors que les droits du film ont été acquis par deux des réalisateurs de la série TV Spartacus.
+ Cold Hands, Warm Heart de Hollis Shiloh (anglais). J’ai voulu tenter le Steampunk gay. Ben, c’était pas si mal parce que on partait avec un couple possible vu que notre héros est à priori amoureux de quelqu’un, mais il finit avec un autre.
+ A wish to build a dream on de Michelle Willingham (anglais). Il me fallait un petit Highlander. Un voyage dans le temps envoie notre héroïne dans le passé et notre héros vit reclus parce qu’il peut voir combien de temps il reste aux gens à vivre. Et je crois qu’il y a une épidémie de peste ou un truc comme ça (à moins que je ne confonde avec un autre ?).
+ Sea Queen de Jovee Winters (anglais). Jovee Winters, c’est le nouveau nom de plume de Marie Hall (elle a fait la série des contes de fées don’t j’avais parlé précédemment) et elle s’est attaquée à Calypso qui a décidé de sauver Hadès parce qu’elle le trouve canon (entres autres). J’ai bien aimé que Perséphone soit décrite comme une fille gâtée qui a bien besoin d’une renaissance.
+ Taxes and Tardis de N.R. Walker (anglais). Que fait notre héros, électricien et ancient joueur de football américain dans sa fac, lorsqu’il rencontre son nouveau comptable, visiblement son opposé, et qu’il lui dit que sa chemise est ‘bleu tardis’? Aussi étrange (ou non) cela puisse-t-il paraître, il en tombe amoureux. Et ça a failli me faire acheter des dvds de Doctor Who, ça. C’était so cute.
+ Fire & Ice et Bittersweet de Michele Barrow-Belisle (anglais). A l’inverse de Angelfall, il y a une sorte de… C’est même pas un triangle, attendez. Il y a une fille, et au moins 3 mecs qui lui tournent autour. C’est un peu n’importe quoi. Un peu difficile de décoller et un peu lent par moments. Heureusement, ce n’est qu’en 3 volumes, donc je prendrai le dernier pour voir avec lequel elle se case. A moins qu’on ait encore un outsider qui va arriver _-_
+ Love, Technically de Lynne Silver (anglais). C’était assez sympa comme lecture (vous savez, après le carré de la mort qui tue précédemment évoqué). Notre héroïne vient d’une petite ville et trouve un job dans une start-up qui marche. Un soir qu’elle ne réussit pas à imprimer un document, beau gosse apparaît et il résout son problème. En résumé, beau gosse est le patron de la boîte, mais ça, elle ne le sait pas~
+ Les tribulations d’une secrétaire médicale de Lydie Lefèvre. Tant de vérités dans ce livre.
+ Checking out love de R. Cooper (anglais). Étudiant hyperactif rencontre libraire et entame une sorte de séduction à coups de cafés et de regards brûlants. C’était assez sympa et j’ai bien aimé la scène torride contre les étagères.
+ Stealing the Bride de Mary Wine (anglais). Highlander, le retourrrrr. Notre highlander est jeune, à la tête d’un clan puissant et doit se remarier pour avoir un héritier parce que tous ses voisins foutent le bordel. Il voit toute une procession de ses voisins qui cherchent à faire alliance avec lui pour proposer leurs sœurs/filles avec dot, mais il y en a un qui se démarque et lui propose de rencontrer sa sœur, parce qu’elle a son caractère et que s’ils ne se plaisent pas, ben, notre héros aura toujours gagné quelques jours de répit avant d’avoir à choisir une épouse sur portrait. C’était assez intéressant de voir les deux héros tomber progressivement amoureux.
+ The Chosen de Annette Gisby (anglais). Havyn est un esclave qui se fait acheter par un étranger; Severin. En fait, Severin est le prince du royaume d’à-côté et dans son immense philanthropie et par respect pour le droit de l’homme, il a claqué presque tout l’argent qu’il lui restait pour libérer Havyn de l’esclavage. Il s’avère qu’Havyn a des prédispositions pour la magie et devient apprenti magicien et que l’attraction entre lui et Severin se fait de plus en plus forte alors que Severin découvre qu’il doit épouser la princesse du royaume où il a acheté Havyn pour la paix dans le monde.
+ Served Hot, Baked Fresh & Delivered fast de Annabeth Albert (anglais). Les personnages se connaissent plus ou moins mais sans pour autant avec les persos d’un autre livre faire des incursions intempestives dedans. Tous ont leurs héros qui travaillent dans la restauration et tous vont trouver l’amour. Yay. Mais c’est super mignon.
+ Cronin’s Key de N.R. Walker (anglais). Alec est un flic qui se retrouve mêlé à une poursuite qui finit mal. L’homme, gravement blessé, lui confie un message à l’attention d’un certain Cronin avant de tomber en poussière. Ledit Cronin apparaît pour le faire disparaître en plein poste de police. Alec se retrouve attiré par lui (mais pas d’action chaude avant la moitié du livre XD ; c’est assez étonnant qu’ils aient résisté jusque-là) et découvre en plus que son vrai nom signifie ‘Clef’, ce qui a totalement rapport avec ce que cherche une vampire en Égypte pour ressusciter les très très anciens qu’on a enfermé pour une bonne raison. Leur amour survivra-t-il ? Sans doute, vu qu’il y a un second volume ! (c’est comme pour les épisodes des séries télé ; si tout semble être dans les cartons et résolu avant la 30ème minute, ça sent le retournement de situation).
+ Transcendence de Shay Savage (anglais). Lorsque Ehd, cro-magnon de son état, est sorti ce matin-là pour essayer de trouver à manger, il ne s’attendait pas à découvrir une femme dans de drôles de vêtements colorés prise dans l’un de ses pièges. Ehd, dont la tribu avait été décimée des années plus tôt suite à un incendie, voit en cette femme la chance de reprendre goût à la vie, et surtout de ne plus être seul. Alors, ce que j’ai trouvé franchement génial, c’est que c’est du point de vue de Ehd. Ehd ne comprend pas les mots donc ce que dit Elizabeth (notre héroïne surnommée ‘Beh’) donc il remarque qu’elle fait des sons en continu qui lui font mal à la tête, mais très très peu de choses qu’elle dit sont retranscrites. Par exemple, elle se met en colère et lui crie après, lui fait son chien battu et attend que ça se passe avant de lui offrir les meilleurs morceaux de viande pour se faire pardonner. Parce qu’il ne comprend pas totalement sa Beh, qu’elle est bizarre, mais tout chez elle lui plaît et il ferait n’importe quoi pour assurer sa sécurité et la nourrir et la garder à l’abri. Et tant pis si elle ne sait pas tisser des paniers avec les roseaux. Il l’aime telle qu’elle est.

Côté film et séries télé :
+ Je regrette de ne pas avoir pu aller voir Magic Mike XXL. Sur grand écran au cinéma, je suis certaine que ça aurait été quelque chose d’assez glorieux.
+ The Normal Heart : le film qui a valu un golden globe a Matt Bomer. Oh yeah. Je crois que je deviens de plus en plus forte pour certaines choses, parce que lorsque j’avais su que Mark Ruffalo allait être dedans, je me suis dite ‘hum, c’est pas un ‘bear’, lui ?’ (oui, parce qu’apparemment, il y a, parmi les… classifications( ?) dans le milieu des shrimps (crevettes) et des bears (ours). Et bref, Mark Ruffalo n’a pas vraiment le torse imberbe, donc, hum… Voilà ?). Et dans les 5 minutes qui commencent le film, il se fait surnommer ‘ours’.
Dans ce film, on y voit le début de l’apparition du Sida dans la communauté gay aux USA. Le héros voit ses amis qui tombent malade, tombe amoureux d’un journaliste qui lui-même contractera la maladie et c’est assez instructif sur le combat des associations et du milieu médical vis-à-vis de l’IST. Julia Roberts est également excellente dans son rôle, mais Matt Bomer a fait très très fort côté perte de poids.
+Klondike, avec Richard Madden (Rob Stark dans GoT, parce qu’amazon faisait des promos sur les séries télé et qu’il est écossais). Deux jeunes gens vont dans le Yukon pour y trouver de l’or. Ils s’approprient une parcelle sur laquelle personne n’aurait parié et deviennent l’objet de toute l’attention des autres chercheurs d’or. C’était très très très bien réalisé avec un souci de réalisme extrême et j’ai énormément apprécié le générique de début (j’vais vous le mettre en vidéo plus bas).
D’ailleurs, Richard Madden est dans une nouvelle adaptation de l’Amant de Lady Chatterley. J’ai franchement hâte. Paraît-il qu’il ne faut pas avoir froid aux yeux parce qu’il y a beaucoup de scènes ; je me doute bien que ce ne doit pas être pour ‘toute la famille’ XD
+ Dominion. Je ne sais pas trop ce qui m’a pris, peut-être à cause de l’ange ‘romain’ sur la couv et le synopsis ? Je m’attendais à trouver une série qui essaierait de surfer un peu sur la relation Dean/Castiel dans Supernatural (parce que le résumé pouvait faire penser à ça). Mais non.
Michael : non, c’est mal, je ne dois pas succomber au péché de la chair, mais je me tape 6 femmes en même temps le même soir.
+ Hornblower. C’est une série inédite chez nous (je l’ai achetée sur amazon.co.uk) avec Ioan Gruffudd – vous savez, le héros de la série Forever (que j’ai adoré). C’est une adaptation des débuts d’Horatio Hornblower dans la Marine de sa Majesté lors de la révolution Française. Donc, comme vous avez pu le voir dans la vidéo de la semaine dernière, il y a lui, et il y a Archie. Et ils sont tellement mignons ensemble !
+ Lettres à Juliette. Lors de l’installation de Windows 10, il fallait bien s’occuper. En fait, c’était plutôt sympa comme film et il y avait même Christopher Egan qu’on a retrouvé dans Dominion. Il y a donc Amanda Seyfried qui va en voyage avec son fiancé à Vérone et elle voit la Maison de Juliette et lorsqu’elle découvre qu’à la fin de la journée, quelqu’un retire les lettres, sa curiosité est piquée. Les lettres sont prises pour qu’on y réponde et elle découvre une lettre vieille de 50 ans et décide d’envoyer une réponse à la personne qui avait écrit cette missive.

Sinon, Outlander va apparemment être diffusé en français au Canada en janvier. J’avoue qu’après avoir écouté toute la saison 1 en anglais, j’ai, hum, du mal avec les voix françaises de la bande annonce. Il n’y a pas les accents écossais, mais allez garder des accents écossais en langues françaises. Tant que Jamais Fraser n’a pas un accent picard ou beauceron (sans vouloir offenser qui que ce soit, ce sont les régions dans lesquelles je passe le plus clair de mon temps, mais, ça me tordrait tellement de rire que je serai incapable de regarder ça. Tout le sex appeal de Jamie Fraser serait ruiné).
J’ai reçu la palette Semi-sweet de Too Faced. Les couleurs sont jolies et c’est assez versatile pour des looks ‘neutres’ avec des tons de bruns et 2-3 couleurs dans d’autres teintes. Mais il y a une teinte dans les tons bleus qui n’accroche pas du tout sauf en creusant presque littéralement dans le pan pour prendre un max de matière et de forcer les pigments à rester avec du fixateur sur le pinceau.
Moi (après avoir mis trois couches sur ma paupière mobile et fait pleurer mes yeux parce qu’ils n’aiment pas trois couches de fixateur) : vous êtes sûrs pour le bleu, parce que je ne vois pas la différence d’avec le brun juste à côté ?
J’ai aussi acheté la palette Naked Smokey d’Urban Decay. Je n’ai pas encore eu l’occasion de l’utiliser, mais c’est bien parce qu’il y avait une couleur nommée ‘whiskey’ dedans XD. Autrement, si vous avez déjà un bel assortiment de couleurs, vous pouvez faire l’impasse dessus (même si l’emballage est trop trop cool).

Aujourd’hui, sortie du dernier chapitre de Side Car !
La fiche de la série a donc été déplacée dans les séries terminées. J’espère que vous avez apprécié cette série et, vu que Binôme avait fait en sorte de Martini soit de nouveau disponibles, que vous aurez peut-être envie de relire les deux volumes.

Mention Spéciale aux clips de Hillywood qui m’a fait me remettre à regarder Twilight. Je suis faible.
Je vous mets leur parodie de Supernatural, dans laquelle il y a des membres du cast de la série !

 

Merci encore de vos messages ; ils font tellement chaud au cœur !
Je passe l’antenne à Binôme et je vous souhaite de bonnes fins de vacances.
Ayatori.

Le 28 juillet 2015 ~ Breathe in, breathe out.

/!\ Nous rappelons qu'il est interdit de redistribuer nos projets/chapitres sans autorisation. /!\
>>> Il n'y a pas besoin de s'inscrire pour commenter les projets sur le forum. <<<
Envie de nous aider ? Passez par la page de recrutement pour davantage d'infos ^__^

Ayatori

Bonjour, visiteurs !

C’est encore moi, le temps de finir les Side Car (donc vous m’aurez lors de la mise à jour suivante).

Pour les fanfictions ; je ne fais que des traductions. J’ai surtout œuvré du côté de Supernatural et j’ai encore plusieurs fanfics en cours de traduction qui doivent être mises en ligne. J’ai eu tellement peu de temps à me consacrer à cette activité ces derniers mois alors que c’est en fait une chose que j’aime bien faire. Ça permet de développer un style littéraire et d’entraîner son niveau d’anglais avec des expressions de la vraie vie ; je comprends ceci comme étant un exercice formateur car c’est super d’apprendre l’anglais en cours, mais c’est absolument bourré de formules normées et de choses qui, au final, ne permettront pas beaucoup de tenir une conversation de la vraie vie de tous les jours.
J’aime beaucoup les *gros morceaux* d’au moins 40.000 mots en VO ; c’est la preuve que le scénario est élaboré et j’aime bien les choses où ce n’est pas qu’un gros prétexte pour faire faire une soupe de langue Coréenne aux personnages (et bien plus si affinités) <- honnêtement, il y a bien plus qu’affinités.
Mais je ne dis pas non à des petits one-shots de certains auteurs que j’ai déjà traduit. J’ai eu un coup de cœur pour une qui a un cross-over avec Night Vale et qui est superbement illustré par Petite Madame. Oui, elle est à venir aussi.
(Mais entre nous, je ne suis pas restrictive question séries. Je travaille surtout sur Supernatural parce que je pense qu’il y avait des choses à dire et qui valaient le coup d’être découvertes)

Merci beaucoup de vos commentaires ; je suis contente que le sujet des livres électroniques ait plu.
J’ai décidé de reporter le sujet des films et séries télé à la prochaine fois pour parler de découvertes qui ont un peu changé ma vie, façon de parler - ou plutôt : de nouvelles choses qui m’ont apporté une bouffée d’oxygène ces derniers mois ; je dois avouer que l’amour maternel et paternel est une très grande source de soutien, mais c’est assez compliqué lorsque personne ne va réellement bien.

Alors, dans l’ordre chronologique :
+ j’ai participé à un challenge ; le Sterek. A.k.a. : Derek & Stiles. Je ne connaissais que dalle à Teen Wolf avant de m’embarquer dedans et je ne devais faire que de la mise en page pour les personnes qui demandaient mon aide, mais vu que les artistes des 3/4 d’entre elles se sont ravisés/n’ont pas donné de nouvelles/se sont comportés de manière dégueulasse en faisant chier leur monde pour un truc que l’auteur aurait pu bâcler en 5 minutes avec photoshop (rayer la mention inutile ; j’ai eu les trois cas), j’ai donc œuvré pour la cause.
C’est surtout que je sais ce que c’est, de se faire abandonner dans une collaboration et c’est franchement dégueulasse de vivre ça. Bon, je ne suis pas la plus douée au monde vu mon manque flagrant de pratique, mais j’ai toujours montré de l’abnégation et du dévouement par mon temps.
J’ai eu une excellente expérience avec mes auteurs et je pense y revenir en artiste de dernière minute. Ou s’il manque vraiment du monde.
(pour le fun, je vous donne l’adresse du BigBang, si ça amuse certaines personnes de chercher mon pseudo pour tout ce qui est fandom).
+ j’avais ce qu’on appelle communément un ‘naevus’ dans le dos, sur le haut de l’omoplate et évidemment juste au niveau des bretelles de soutien-gorge de sport/col évasé dans le dos. Les jours où ça accrochait, ça faisait un mal de chien et ça saignait. Yay. Je me le suis fait enfin retirer en février, une bonne semaine avant que mon grand-père mat’ ne décède. J’avais pris pas mal de poids avec le stress engendré par la situation des derniers mois et j’en ai assez de faire du yoyo, donc j’ai décidé de me reprendre en main. Un mois après l’opération, la guérison était assez acceptable pour que je puisse reprendre une activité modérée qui ne fasse pas trop travailler la partie des épaules. Je vais être totalement honnête avec vous ; pour 1m70, je faisais 82,7 kgs. J’ai donc commencé par me refaire quelques muscles dans les jambes avec un simple step sur la balance de la wii en regardant des séries télé, puis d’arriver à alterner avec du jogging sur place et du step sur tabouret. Une fois que j’avais une bonne base, j’ai continué avec les exercices de Spankie Valentine (j’avais mis une vidéo d’elle il y a quelques temps). En m’astreignant à faire des exercices presque tous les jours et à découvrir que les salades peuvent être cool lorsqu’on les prend toutes prêtes et lavées et qu’on n’a pas à s’emme*der à les laver, je suis arrivée trois mois plus tard à 74,5 kgs. J’ai dû stopper depuis un peu plus d’un mois à cause de la chaleur et du fait que je ne dormais pas bien la nuit, mais je compte bien m’y remettre très très prochainement pour être un forme lors de mon voyage à la fin du mois prochain en Écosse (terre sacrée de Jamie Fraser) et aussi parce que je crois que j’ai bien besoin d’une dose d’endorphine chaque jour. Ma plus belle récompense : je peux de nouveau mettre mes jolies robes taille 42. Ces 9 kgs en moins (vu que j’ai perdu un kilo supplémentaire à ce jour) m’ont aidée à me décomplexer un peu et même si je ne perds pas beaucoup plus, je pense avoir établi une routine physique et alimentaire que je peux tenir tous les jours pour stabiliser mon poids à un stade où ‘je me plais physiquement’ <- l’essentiel, c’est de s’aimer comme on est en premier lieu. J’en ai rien à battre que je sois encore un ‘surpoids’ côté IMC ; je m’aime très bien telle que je suis.
Là, je vais surtout travailler mes cuisses pour être jolie dans mon nouveau maillot de bain XD
+ les salades toutes prêtes font donc partie de mes découvertes. +1 pour les jeunes pousses et les mélanges de mâche.
+ Le Small Fandom Bang. Vous prenez des séries/films/livres pas trop connus et vous faites un big bang avec ces séries. Ouaip, j’ai œuvré en tant qu’artiste dedans. J’ai adoré et je ferai mes illustrations additionnelles dès que j’aurais cessé d’avoir 4 migraines toutes les 2 semaines.
+ les gommages de peau pour le visage. Je me suis rendue compte que j’avais tout faux, à ma plus grande honte. À quoi ça sert de se mettre du fond de teint et tout et tout si on a des tas de peaux mortes qui sont encore plus marquées par le fond de teint ? Je préfère mettre mes gommages pendant la douche comme ça je rince le produit plus rapidement. +1 pour le gommage de peaux pour ados au menthol et qui donne un très bon effet frais.
+ le ventilateur avec la bouteille remplie d’eau gelée mélangée avec du sel. Ça vous fait un rafraichisseur maison et vous pouvez rendre une des pièces de votre maison vivable. Par contre, la bouteilles est instable les premières minutes de sa décongélation. J’ai trouvé un saladier assez stable dont le fond fait presque pile la même taille que le fond de la bouteille et je maintiens la bouteille le temps qu’elle ait un peu dégelé et n’ait plus besoin d’être tenue.
+ le fond de teint luminous all day de Nars. Ça coûte un certain prix, mais ça dure en effet toute la journée malgré le stress et ne demande qu’un petit coup de papier matifiant sur le nez en milieu de journée.
+ la palette semi-sweet de Too Faced. Un de mes fards était arrivé cassé, mais c’était la couleur que j’allais mettre le moins de toute la palette alors que j’ai réparé avec de l’huile de jojoba (normalement on fait ça avec de l’alcool et un peu d’huile essentielle mais j’ai décrété que l’huile de jojoba ferait l’affaire pour moi.)
+ le maquillage de Makeup Geek. Je suis absolument fane de leurs fards métallisés et j’attends avec impatience de voir leurs futurs produits.
+ les huiles essentielles. J’aime la menthe poivrée et son effet glaçon qu’on peut appliquer sur les tempes/le front/tout autre endroit où on a mal. J’ai un petit stock avec de la lavande, de l’arnica, du lédon du Groenland, du tea tree et de la gaulthérie.

Sinon, côté nouvelles technologies, j’ai eu aussi le kindle (dont je vous ai déjà parlé) et ma mère a acheté une tablette samsung et la première chose qu’elle m’ait dit lorsqu’elle l’a déballée c’est ‘diiiiiiis, tu peux m’installer tout ce qu’il faut dessus ?’. Je suis faible lorsqu’elle me des choses sur cet air, que puis-je faire d’autre ? Me voilà donc à, heu, prendre en main la chose alors que je n’avais jamais touché de tablette.

Autrement, j’ai commandé ce qu’on appelle un ‘ear cuff’ en anglais. C’est une décoration d’oreille que l’on glisse le long du cartilage et qui tient sur le bord de l’oreille sans piercing. J’en ai pris un modèle chez un vendeur à Etsy qui donne l’impression qu’on a l’oreille percée et qui a un effet ‘goutte’ (vous ne voyez peut-être pas ce que je veux dire, c’est pas grave, je mettrai un lien une fois que j’aurai reçu et essayé l’objet en question.) Je voulais tester parce que j’ai parfois des problèmes d’inflammation lorsque je mets des boucles d’oreille que je n’ai pas mis depuis longtemps, même en désinfectant.
Et il y a aussi une fille sur Etsy qui retravaille de vieux livres et retape les reliures pour en faire des couvertures pour tablettes (kindle, Fire, autre tablette) aux couleurs de certaines séries – nous avons la carte du maraudeur et un autre pour Outlander ou encore un livre des charmes dans Charmed. J’ai hâte de recevoir le mien sur Outlander !
Je me suis acheté hier un ‘sauna facial’. Je dois avouer ne jamais avoir réellement fait de nettoyage de peau à la vapeur (vous savez, pour ouvrir les pores et prendre l’outil de torture pour faire sortir les saloperies coincées dedans). Donc j’ai testé ça ; j’en ai profité pour ajouter dans l’eau des gouttes d’huile essentielle de tea tree pour désinfecter ma peau et en plus me faire une sorte d’inhalation pour les voies respiratoires (quitte à passer 10 minutes avec ça, autant faire 2 en 1). En fait, je n’avais pas tellement de choses à sortir (vu que je me fais des gommages 3 fois par semaine sur le visage et je suis sûre qu’il y a une partie qui s’en va avec la chaleur lorsque les pores s’ouvrent) mais disons que chaque pore avait une histoire à raconter (j’essaye de dire les choses de manière un peu poétique, avec plus ou moins de succès, j’imagine). Mon nez en est encore un peu rouge, mais je vais scrupuleusement respecter la règle qui veut que le visage soit maquillage-free pendant 24 heures après un tel traumatisme. Je trouve quand même que mes pores sont moins visibles. Et je pense aussi que c’est assez relaxant de passer 10 minutes à la vapeur.

Oh, et il y a Windows 10 qui devrait bientôt sortir. J’ai décidé de souscrire vu que j’ai droit à la mise à niveau gratuite. Je vous dirai ce qu’il en sera aussi lorsque je l’aurai reçu.

Mise à jour du, heu… du jour :
+ Martini chapitre 2.

Binôme a aussi refait les liens des séries suivantes :
- Martini Kôryakuhô
- Akuma no Omise
- 9th Sleep
- Banana Fish ~ Extra
- Gakuen Heaven ~ Hamu no Sekai E Yôkoso
- Hane Garasu no Kimi
- Nemunoki no Geshukusô
- Sekai no Chûshin de, Ai o Sakebu
Vous pouvez donc télécharger de nouveau le Martini en entier sans problème.

Je vous mets en vidéo de la semaine un montage sur une série dont je parlerai la prochaine fois dans mon ‘édito’ dédié aux films/séries tv (avec quelques derniers livres lus en prime).

Avec la traduction approximative faite sur le vif de ce que les personnages disent à la fin :
Horatio: tu es l'homme le plus fou que je connaisse, Archie.
Archie: hum, un prix bien faible à payer.
Horation: Archie, tu es celui qui a sauté du haut d'une falaise avec un homme qui ne savait pas nager et un autre qui a peur des hauteurs.
Archie: c'est vrai.
Horatio: Tu n'as pas paniqué à ce moment-là.
Archie: Ni maintenant.
Horatio: C'était à moi d'être jugé et de prendre la responsabilité.
Archie: Pauvre Horatio. Tu donnes tout sans attendre, et pourtant tu as du mal à accepter le plus simple des présents. C'était pareil lorsque nous étions sur l'Indie.
Horatio: mais jamais à un prix aussi élevé.
Archie: Prends tout simplement ce que je te donne. Prends et dis-moi au revoir.
Horatio: Archie... /pause pendant laquelle si vous ne pleuriez pas encore, c'est chose faite/ Ce fut un honneur de servir avec toi.
Archie: Et moi de servir à tes côtés.
/je me suis retenue à grand-peine de vous faire un manifeste sur la raison de shipper/d’adorer ces deux-là, mais je garde ça pour la prochaine fois/

 

Pas de fanfiction cette fois-ci, mais je veillerai à mettre une nouvelle traduction que je suis en train de finir de corriger sur la série Supernatural si vous réussissez à trouver mon pseudonyme (vous pouvez poster votre réponse dans les commentaires).

Je vous laisse, je viens de recevoir un appel de l’hôpital et je crois que ça ne tient à un fil que j’aie un enterrement sous peu.
Souhaitez-moi bonne chance et faites-moi des hugs virtuels ; je crois que j’aurai besoin de la moindre once de courage que je puisse trouver.

Bises à vous et soyons forts,
Ayatori.

Le 17 mai 2015 ~ des nouvelles

/!\ Nous rappelons qu'il est interdit de redistribuer nos projets/chapitres sans autorisation. /!\
>>> Il n'y a pas besoin de s'inscrire pour commenter les projets sur le forum. <<<
Envie de nous aider ? Passez par la page de recrutement pour davantage d'infos ^__^

Ayatori

Bonjour, visiteurs !

Je tiens à m’excuser pour tout ce temps passé sans mise à jour ou nouvelles ; mais pour donner l’explication courte : ma vie est devenue un tel bazar en quelques mois que je n’ai jamais trouvé le temps ou même la force (selon les circonstances) de faire une mise à jour.

Pour l’explication en version ‘étendue’ ;
En octobre, ma grand-mère maternelle a fait un AVC, donc on a dû rapatrier mes GP côté mater dans un EHPAD près de chez nous vu qu’ils n’ont plus que ma mère comme famille proche. Bon, ça n’allait pas trop mal (à part l’organisation du mariage de ma sœur, qui n’est pas encore fait).
En février, mon GP maternel est décédé, donc nous avons non seulement eu l’organisation des funérailles à organiser à 400 km de chez nous, mais en plus, nous avons hérité de ma GM à la maison.
Bon, ma GM n’est pas quelqu’un de difficile à vivre ; en temps normal. Sauf qu’elle a hérité des pires côtés de mon GP. Quoique je lui dise, si ça la contrarie (et ça la contrarie très souvent ; je lui dis et explique les choses gentiment et elle le prend comme si je venais de lui dire d’aller se faire f*utre, ça fait toujours plaisir), elle prend la mouche et ne vit presque que pour faire de ma vie un enfer.
Donc, voilà, je vis depuis trois mois avec une femme qui passe son temps à me pourrir la vie (à croire qu’elle aime ça) et qui ne veut rien comprendre à ce que je lui dis mais qui a un putain de point de vue rétrograde (donc, tous les compliments pour mon père et que dalle pour ma mère ; ma sœur a droit à un ‘tu as de la chance d’avoir un futur mari tel que lui’ et que dalle sur le fait que ma sœur a aussi des points forts et donc que son futur mari a lui aussi de la chance de l’avoir, elle), donc je lui dois respect uniquement par son âge vénérable. Mais elle ne capte plus rien et ne change rien sauf si on se fâche avec elle de manière irrémédiable et que mon père me soutient (quelle horreur de devoir avoir un homme en permanence avec soi pour appuyer ses propos). Elle tourne aussi en dérision en permanence ce que je dis, alors vu que je prends les choses à cœur, ce n’est pas facile du tout.
Le pire, c’est que je dois faire en sorte de la laisser faire son truc pour qu’elle retrouve des marques et puisse dégager de la maison et retrouver son autonomie. Et je ne dois pas trop me plaindre de ma grand-mère parce que mes parents sont aussi à bout parce qu’ils ne veulent pas lui dire à quel point elle nous mène à tous une vie d’enfer.
Oh, et j’ai aussi un nouvel emploi depuis février qui se fait en grande partie depuis chez moi (donc je la supporte tous les jours et toutes les heures qu’il nous sont donnés à vivre).
Autrement, j’ai aussi mon GP côté paternel qui n’a jamais fait attention ni à son cœur, ni à son diabète, ni à ses reins, donc lorsque tout à lâché il y a moins d’un mois, on s’est demandé si l’hôpital serait aussi son dernier voyage (heureusement, il s’est remis, mais avec une insuffisance cardiaque et rénale sévères, on sait tous que personne n’est immortel).
Ma vie est devenue tellement glamour que c’en est désolant.

Donc, voilà entre les événements de ma vie et les gros moments de fatigue émotionnelle et les migraines, je n’ai honnêtement pas trouvé le temps de faire quelque chose pour le site.

Je n’ai pas eu l’occasion de prendre beaucoup de nouvelles du staff et de Binôme et je dois faire le point sur les chapitres de prêts que j’ai – notamment les chapitres de sidecar – pour vous faire une mise à jour dans deux semaines, le temps de bien tout préparer et faire le point avec les personnes concernées.
Je suis également désolée pour nos correspondances que nous avons mis en hiatus depuis un moment.

Je vous remercie et je vous dis à bientôt,
Ayatori.

PS : désolée pour le 3615 MyLife. Ça fait un peu de bien d’en parler, mais je ne cherche pas à faire dans le pathos et encore moins à me plaindre pour avoir des messages de sympathie.


Retour en haut